Portail du financement des PME, PMI, professions libérales, artisans, commerçants et agriculteurs.
1er PORTAIL dédié au FINANCEMENT GLOBAL du PROFESSIONNEL et de l'ENTREPRISE
  • Retrouvez Partenea sur Facebook
  • Suivez Partenea sur twitter
  • Découvrez le blog de Partenea
Les conseils de Partenea : financement du besoin en fonds de roulement
Les conseils de Partenea
financement du BFR
inscription gratuite

Quels sont les moyens de financer mon BFR ou ma trésorerie ?

Le Crédit en Compte Courant (ou Découvert autorisé) et l'autorisation d'escompte devront être négociés directement avec mes banques habituelles. Partenea interviendra pour l'affacturage et la mobilisation Dailly.

Le Crédit en Compte Courant ou découvert autorisé

Qu'est-ce que c'est ?

  • Le découvert autorisé est une forme de crédit, dit de court terme, car il est utilisable sur de courtes durées.
  • Ce crédit doit être autorisé par la banque, avant d'être utilisé. C'est-à-dire que la banque vous a précisé, au préalable et par écrit, ses conditions d'utilisation en durée, en montant et en taux d'intérêt.
  • La durée d'utilisation est généralement fixée à 1 an maximum, mais n'a pas de minimum d'utilisation. Vous pouvez donc utiliser votre découvert seulement quand vous en avez besoin, dans les limites de l'autorisation et ainsi économiser des frais financiers.
  • C'est le cas de certaines activités très cycliques qui nécessitent d'investir et de payer des charges fixes d'avance et d'attendre pour encaisser des ventes très tardives (c'est le cas des cycles d'exploitation longs).
  • Le montant autorisé, est précisé sur votre contrat de découvert et est déterminé en fonction de vos besoins d'exploitation.
  • Chaque année, au moment de la remise de votre documentation comptable (compte de résultat, bilan et annexes), votre banque fera le point sur les conditions d'utilisation de ce découvert autorisé, pour éventuellement étudier son renouvellement.

Combien ça coûte ?

  • Vous aurez à payer à la banque des intérêts bancaires proportionnels à la somme que vous avez utilisée, et à la durée pendant laquelle vous avez utilisé cette somme.
  • Le décompte d'intérêts est le plus souvent trimestriel, et les intérêts, aussi appelés agios, font l'objet de l'édition d'une facturation détaillée des sommes que vous avez utilisées, et le total de ces agios trimestriels est prélevé directement sur votre compte.

Généralement le taux d'intérêt est variable et indexé sur le taux de base bancaire de l'établissement (TBB), augmenté d'une marge fixe.

L'escompte

Qu'est-ce que c'est ?

  • Vous pouvez y recourir si vous avez vendu des marchandises à un client, et vous lui avez accordé un délai de paiement.
  • Pour matérialiser votre créance et faciliter le règlement à l'échéance, vous avez émis une lettre de change payable à l'échéance convenue.
  • Si vous avez besoin de ces fonds immédiatement, par exemple pour payer un autre fournisseur, ou régler une charge fixe et immédiate, vous pouvez demander à votre banque de vous avancer la somme correspondante sur votre compte, après étude de votre dossier et signature d'un contrat de ligne d'escompte.

Combien ça coûte ?

En échange de cette avance de fonds, la banque prélève différents types de frais comme :

  • des commissions pour la remise du bordereau d'escompte (feuille récapitulative sur laquelle vous récapitulez les effets remis à l'escompte)
  • une commission par nombre d'effets remis dans le même bordereau d'escompte
  • des intérêts calculés à un taux déterminé à l'avance, sur le montant de l'effet de commerce remis à l'escompte. Ces intérêts sont aussi calculés sur la durée de l'avance des fonds qui est faite (entre le moment de la remise et la date d'échéance de l'effet).
Toutes ces commissions fixes et/ou au pourcentage sont reprises en détail dans votre contrat de ligne d'escompte.

La mobilisation dite « DAILLY »

Qu'est-ce que c'est ?

  • Cette technique de crédit permet à une entreprise quelle que soit sa forme (entreprise personnelle, société, profession libérale, agriculteur) et son secteur d'activité (industrie, commerce ou services) de mobiliser la partie de son poste "clients" qui n'est pas représenté par des effets de commerce.
  • Cette technique de financement permet donc à une entreprise de bénéficier de crédit en contrepartie de la production de factures représentatives de créances sur ses clients ou de créances sur une collectivité publique (État, région, département, commune).
  • Il est donc possible de mobiliser une créance sur un client, une subvention obtenue mais non versée, un crédit de TVA, une indemnité d'assurance due mais non réglée, etc.
  • La mobilisation "Dailly" met en relation un établissement de crédit, un emprunteur et un débiteur de la créance.
  • La cession ou le nantissement d'une créance ne peut être consenti qu'au profit d'un établissement de crédit : banque, banque mutualiste ou coopérative, factor, etc.
  • L'emprunteur doit être une entreprise (société, association, commerçant, artisan, professionnel libéral, agriculteur, etc.).
  • Le débiteur de la créance cédée ou nantie doit être une entreprise ou une collectivité publique (État, région, département ou commune), il est impossible de mobilier des créances sur des particuliers (ex. un avocat ne peut utiliser cette technique s'il travaille avec des particuliers).
  • En cas d'impayés, le bénéficiaire du crédit est solidaire du débiteur cédé.

Combien ça coûte ?

Entre 0,60% et 1% des sommes mobilisées par mois + les frais et commissions de traitement.

L'affacturage (factoring)

Qu'est-ce que c'est ?

  • Qu'est-ce-ce l'affacturage et le factor ? L'affacturage est une technique de financement au service de tous les types d'entreprise, dans tous les secteurs d'activité quelle que soit leur taille, à condition qu'elles travaillent avec une clientèle d'entreprises.
  • Le factor ou affactureur, est un organisme financier spécialisé avec lequel vous signez un contrat d'affacturage.
    Ce contrat fixe le cadre dans lequel vous pouvez céder vos factures à cet organisme.
  • Dès signature du contrat, vous pouvez lui remettre vos factures à mesure de leur émission, dans les conditions fixées.
  • Votre factor vous règle le montant convenu et assure le recouvrement de la créance à son échéance.
  • Vous pouvez aussi prévoir d'assurer vos créances contre le risque d'impayé et sécuriser ainsi votre poste client.

Combien ça coûte ?

0.50 à 2.50% des factures remises, selon les cas, assurance comprise. La cotation de l'entreprise, son « standing », la qualité de ses clients peuvent faire varier fortement le prix de la prestation.
Une tarification est indispensable.
Partenea vous propose un devis gratuit et sans engagement effectué par son partenaire Factor le plus adapté à la situation de votre entreprise.

Pourquoi l'affacturage ?

  • En externalisant la gestion de mon poste client, je libère du temps administratif qui peut être consacré à l'activité commerciale.
  • J'utilise moins mon autorisation de crédit en Compte Courant qui me coute plus cher.
  • Je réduis mes risques d'impayés : plus de frais de recouvrement, plus de provisions sur mon poste client (avec assurance crédit, le risque d'impayé pour cessation de paiement sera couvert)
  • En ayant une trésorerie positive, j'évite tous les frais éventuels liés à une situation « tendue »: tarifs d'intervention, lettres de rappel, frais d'impayés, agios surtaxés, etc.…payés, agios surtaxés, etc...pour un cout très abordable dans la plupart des cas.

Une tarification est indispensable. Partenea vous propose un devis gratuit et sans engagement effectué par son partenaires Factor le plus adapté à la situation de votre entreprise.

Les sources de financement de mon besoin de trésorerie
(Tableau comparatif)

Crédit en Compte ou Découvert Escompte Mobilisation Dailly Affacturage
Définition
Autorisation de débit en compte courant Mobilisation de créances matérialisées par des effet de commerce ou LCR Mobilisation de créances ponctuelles nées ou à naître sur des professionnels = Préfinancements de marchés, Situations intermédiaires Mobilisation de créances sur des professionnels matérialisées par des factures
Avantages
Grande souplesse
disponibilité totale sans justificatif
Peu coûteux
facile à gérer: on ne mobilise qu'à hauteur de ses besoins.
Sécurisé: on ne mobilise que des créances certaines et le banquier à une garantie double.
Seule technique pour pré financer des « marchés » et en particulier des marchés publics.
Idem pour récupérer de la trésorerie avant l'achèvement des travaux: on peut mobiliser des situations intermédiaires ayant fait l'objet d'un « marché ».
Idem pour des créances « particulières » nées telles que des subventions, des créances sur l'Etat, l'administration fiscale ou les collectivités publiques.
Système souple
Financement dés l'émission des factures.
Gain de temps: mon poste client est externalisé.
Efficacité accrue: Il est géré par un spécialiste.
Sécurité accrue: Il gère aussi le recouvrement et il est possible d'assurer le risque d'impayé.
Reporting en temps réel via un site Web sécurisé.
Je ne suis plus « l'obligé » de mes banquiers car je fais appel à des organismes spécialisés autonomes. Je peux mobiliser mes factures même si mon entreprise est en situation difficile, ou bénéficie d'un plan de continuation
Inconvénients
Montant limité
Dépendance vis-à-vis de sa banque.
Peut être dénoncé à tout moment sous préavis de 2 mois.
Plus cher que l'escompte ou la mobilisation Dailly.
Plus difficile à quantifier et à maîtriser.
Crédit peu sécurisé: une garantie pourra être demandée, y compris personnelle.
Les créances doivent être matérialisées par des effets de commerce ou LCR.
Gestion relativement lourde.
Technique réservée à des créances d'un montant unitaire important.
Coût élevé pour des créances d'un faible montant (eu égard au formalisme administratif).
Coût plutôt élevé à première vue;
Certains professionnels n'y ont pas accès
Les factures de faible montant ne sont pas toujours cessibles.
Certains factor exigent la cession de toutes les factures cessibles.
 | 
 
Partenea © 2004-2017