Portail du financement des PME, PMI, professions libérales, artisans, commerçants et agriculteurs.
1er PORTAIL dédié au FINANCEMENT GLOBAL du PROFESSIONNEL et de l'ENTREPRISE
  • Retrouvez Partenea sur Facebook
  • Suivez Partenea sur twitter
  • Découvrez le blog de Partenea
Les conseils de Partenea : la cotation Banque de France
Les conseils de Partenea
la cotation Banque de France
inscription gratuite

Quelles sont les entreprises cotées ?

Toutes les entreprises françaises peuvent être cotées à partir d'informations contenues dans la base FIBEN (informations juridiques, événements judiciaires, incidents de paiements effet, crédits bancaires, associés ou dirigeants connus ...). Pour les entreprises dont le chiffre d'affaires est supérieur à 0,75 million d'euros ou le montant de leurs emprunts bancaires supérieur à 0,38 million d'euros, la documentation comptable (comptes sociaux et/ou consolidés) est recherchée pour attribuer avec l'accord de principe de leur dirigeant une cotation tenant compte notamment de leur situation financière.

A quoi sert la cotation Banque de France ?

  • permettre aux chefs d'entreprise de se situer eux-mêmes par rapport aux autres, en se comparant sur des critères de risque de crédit.
  • permettre aux établissements de crédit de se donner une première opinion sur le respect des engagements de l'entreprise concernée.

En attribuant une cote aux entreprises recensées, la Banque de France poursuit différents objectifs comme :

Comment obtenir ma cotation?

Je dois m'adresser à la Banque de France qui doit me la communiquer tous les ans par lettre.

Le conseil de partenea : Comment améliorer la cotation de mon entreprise ?

Il faut communiquer. Je devrais :

  • Faire en sorte que mon banquier comprenne mon activité, mes produits, ma stratégie.
  • Privilégier les relations avec mon conseiller et anticiper avec lui les difficultés financières.
  • Présenter régulièrement les forces de mon entreprise, mais aussi les points faibles à améliorer.
  • Surveiller les dépassements d'autorisation de découvert et les incidents de paiement.
  • Prendre rendez vous avec la Banque de France pour discuter des mesures à prendre pour améliorer ma cotation lorsque celle-ci a été dégradée.
  • Mon banquier aime partager son risque. Je fais comme lui, je travaille avec deux ou trois banques plutôt qu'une seule.
  • Si je posséde plusieurs sociétés ou filiales, je veille à la bonne cotation de chaque entité. En effet, la mauvaise notation d'une société du groupe pourra influer sur les autres.
 | 
 
Partenea © 2004-2017