Portail du financement des PME, PMI, professions libérales, artisans, commerçants et agriculteurs.
1er PORTAIL dédié au FINANCEMENT GLOBAL du PROFESSIONNEL et de l'ENTREPRISE
  • Retrouvez Partenea sur Facebook
  • Suivez Partenea sur twitter
  • Découvrez le blog de Partenea
Financement des artisans Financement des clients et comptes rattachés
Je suis
artisan aujourd'hui, je finance ma trésorerie, mon BFR.

Financement de ma trésorerie, mon BFR

(compte 410 du plan comptable général)
prêt trésorerie, financement de trésorerie, affacturage, factoring, Dailly, gestion du poste clients, financement du besoin en fonds de roulement, BFR

Créez gratuitement et sans engagement, votre dossier en ligne dans un espace dédié et sécurisé (cf. politique de confidentialité).

Financement de votre besoin en fonds de roulement

L'affacturage est une technique de financement au service de tout type d'entreprise, dans tous les secteurs d'activité quelle que soit leur taille, à condition qu'elles travaillent avec une clientèle d'entreprises.
Votre factor vous règle le montant convenu et assure le recouvrement de la créance à son échéance. Vous pouvez aussi prévoir d'assurer vos créances contre le risque d'impayé et sécuriser ainsi votre poste client.

Mobilisation Dailly

Cette technique de crédit permet à une entreprise quelle que soit sa forme (entreprise personnelle, société, profession libérale, agriculteur) et son secteur d'activité (industrie, commerce ou services) de mobiliser la partie de son poste "clients" qui n'est pas représenté par des effets de commerce. L'emprunteur doit être une entreprise (société, association, commerçant, artisan, professionnel libéral, agriculteur, etc.). Le débiteur de la créance cédée ou nantie doit être une entreprise ou une collectivité publique (État, région, département ou commune), il est impossible de mobilier des créances sur des particuliers (ex. un avocat ne peut utiliser cette technique s'il travaille avec des particuliers).

Financement en crédit bail

Connaissez vous le "lease back " ?
Le lease back N'EST PAS une technique d'affacturage !
Le lease-back d’un immeuble (ou cession-bail) désigne l’opération par laquelle le propriétaire d’un immeuble cède celui-ci à un organisme de crédit-bail pour conclure immédiatement avec ce dernier un contrat de crédit-bail portant sur l’immeuble cédé. Cette opération permet au propriétaire de l’immeuble de disposer de ressources financières correspondant au prix de vente de l’immeuble, tout en conservant sa disposition (moyennant le paiement de redevances sur la durée du contrat de crédit-bail) et la faculté d’en redevenir propriétaire à l’issue du contrat de crédit-bail.Ce mécanisme est également intéressant pour l’établissement financier compte tenu de la garantie dont il dispose (la propriété de l’immeuble).
Le lease-back constitue en cette période de crise un outil de refinancement. Cependant si l’actif concerné recèle une plus-value latente significative, la fiscalité déclenchée par son transfert au crédit-bailleur rend l’opération très coûteuse et souvent impossible.

Le conseil de ParteneaUn conseil ?

La gestion du poste client est souvent plus onéreuse qu'il n'y parait de prime abord.

Avez vous déjà calculé le coût des frais bancaires inhérents à votre ligne de crédit en compte courant et/ ou d'escompte ? Quels sont vos coûts salariaux (gestion clients) ? Quels sont vos risques de contentieux, d'impayés etc.

Une étude tarifaire d'affacturage semble indispensable à tout chef d'entreprise soucieux d'optimiser sa gestion.

PARTENEA répondra également à toute sollicitation concernant les mobilisations dites "DAILLY", notamment lorsque vous avez des créances longues sur des collectivités publiques.

 
Partenea © 2004-2017