Portail du financement des PME, PMI, professions libérales, artisans, commerçants et agriculteurs.
1er PORTAIL dédié au FINANCEMENT GLOBAL du PROFESSIONNEL et de l'ENTREPRISE
  • Retrouvez Partenea sur Facebook
  • Suivez Partenea sur twitter
  • Découvrez le blog de Partenea
Financement des artisans Financement des droit au bail
Je suis
artisan aujourd'hui, je finance mon droit au bail.

Financement de mon droit au bail

(compte 206 du plan comptable général)

Créez gratuitement et sans engagement, votre dossier en ligne dans un espace dédié et sécurisé (cf. politique de confidentialité).

Financement en crédit amortissable

Le pas de porte artisanal (ou droit au bail artisanal) se finance en crédit classique sur des durées comprises entre 7 et 12 ans. La norme étant de 7 ans. Ces immobilisations incorporelles ne s'amortissent pas comptablement.

Comment s'évalue un droit au bail ?

Valeur théorique d'un droit au bail pour une surface de 100 m² avec un loyer de 100 € annuel/m², valeur locative de la zone à 200 € annuel/m², bail 3/6/9, durée restant à courir 5 ans :
Prime de loyer= 200 € – 100 €= 100 €/m²/an
Prime annuelle après pondération de la surface = 100 € * 80 m² = 8 000 €
Valeur théorique du droit au bail = prime annuelle * 5 ans = 8 000 € * 5 = 40 000 €
Une destination "tous commerces" majorera le résultat.

Le conseil de ParteneaUn conseil ?

Pour réussir dans les affaires, trois règles à respecter : Règle n°1- Un bon emplacement, Règle n°2- Un bon emplacement, Règle n°3- Un bon emplacement

L'établissement de prêteur sera attentif à l'adéquation emplacement-activité...

Ne pas confondre pas de porte et droit au bail (voir lexique).

Depuis plusieurs années, on constate une hausse importante des valeurs locatives pour les emplacements en zones n° 1 et 1 bis - augmentation des droits au bail, par des hausses de loyers lors du renouvellement des baux commerciaux - tandis que les prix des zones n° 2 dévissent.

En conséquence, les emplacements en zone n°1 sont désormais réservés à des activités commerciales à très fortes marges, et/ou disposant de ressources leur permettant de financer un droit au bail important. Avez vous pris en compte ces deux points avant de poursuivre votre projet ?

 
Partenea © 2004-2017